Les actus VPN

Les malus 2018 définitivement adoptés

le 04/01/2018

Assemblée nationale a voté le projet de loi de finances 2018 contre l'avis du Sénat. Voici le détail des malus 2018, et leurs impacts potentiels sur les véhicules neufs comme sur ceux d'occasion.

Depuis l'apparition du bonus - malus en 2008, sans doute la fiscalité automobile liée à l'environnement n'avait-elle jamais connu une telle évolution. En 2018, deux nouvelles dispositions viendront alourdir les taxes dues par les automobilistes. 
D'un côté, un malus spécialement étudié pour les véhicules d'occasion. Celui-ci frappera toutes les transactions de véhicules de 10 CV fiscaux et plus : 100 € de malus pour les 10 à 11 CV, 300 € pour les 12 à 14 CV, 1000 € pour les 15 CV et plus. La taxe est réduite d'un dixième par année d'ancienneté du véhicule. 

Le gouvernement et les députés n'ayant procédé à aucune étude d'impact sur le sujet, il est fort difficile d'effectuer des projections sur ce tout nouveau malus. Voici toutefois quelques éléments à même de l'apprécier : en 2016, 5 598 379 véhicules d'occasion ont changé de propriétaire ; 9,3% d'entre eux revendiquaient une puissance fiscale supplémentaire à 10 CV. Les 10 - 12 CV représentaient 5,2% des transactions, avec 293 952 ventes constatées. L'essentiel de cette nouvelle taxe concernera donc des modèles de 10 à 12 CV, avec des montants à payer plutôt contenus. 
Les services de L'argus ont aussi effectué une simulation du malus VO marque par marque. Les constructeurs qui seront les plus touchés par le nouveau malus VO sont logiquement les allemands : 29% des occasions vendues par BMW sont supérieures à 10 CV, un
ratio qui chute à 18% pour Audi et 16% pour Mercedes. 

Lire l'article en entier sur http://pro.largus.fr 

services en ligne

Dés à présent, vous pouvez :

  • -Réserver votre véhicule
  • -Personnaliser votre proposition client
  • -Effectuer un avis de recherche
› en savoir plus

Devenez
VPN Autos

Découvrez notre film

Ma sélection

Voir la selection Vider la liste